20 avril 2014

La plus grande chasse au trésor !

Méditation pour Pâques.

Avez-vous déjà participé à une chasse au trésor ?

Il y a deux types de chasse au trésor : celles avec une carte qui donne le chemin à suivre et celles où il faut trouver soi-même le chemin en suivant les indices. C'est-à-dire les petits détails qui font la différence entre ceux qui trouvent le trésor et tous ceux qui passent à côté, certes juste à côté, mais sans rien voir et sans rien comprendre.

La vie chrétienne est une chasse au trésor : il nous faut trouver les indices de la présence de Dieu dans notre vie. Il y a beaucoup d'indices mais il faut apprendre à regarder et à écouter avec attention. Si vous écoutez bien, si vous regardez bien, si vous demandez à Dieu de vous montrer les indices de sa présence, vous trouverez votre trésor. Et ce trésor est la vie éternelle que Dieu veut nous donner. Sinon vous passerez à côté.

Regardez l'évangile que nous venons de proclamer. Avez-vous trouvé les indices ?
« Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin alors qu'il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. »
C'est notre premier indice : il s'est passé quelque chose ! Il n'est pas normal qu'un tombeau soit ouvert. Surtout lorsqu'il est fermé par une grande pierre. Il s'est passé quelque chose !

Que faites-vous lorsque vous avez trouvé un indice dans une chasse au trésor ? Vous allez chercher vos amis évidemment !
« Marie Madeleine court donc trouver Simon-Pierre et Jean et elle leur dit : on a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a mis » Le trésor a disparu ! Venez voir ! Je vous promets que le trésor a disparu !

Pierre et Jean arrivent donc en courant au tombeau. Parce que c'est une chasse au trésor ! On veut trouver le trésor. Si vous ne courrez pas quand on vous parle d'un trésor disparu, c'est que vous ne prenez pas du tout le jeu au sérieux. Les jeux c'est comme la vie : c'est très sérieux ! Demandez aux enfants !
Pierre entre dans le tombeau et là le tombeau n'est pas tout à fait vide : il voit deux nouveaux indices.
Le linceul est resté là : la longue pièce de tissu qui recouvrait le corps de Jésus au-dessus et en-dessous de lui est restée là. Comme si le corps de Jésus avait disparu à travers le tissu ! Comme s'il s'était évaporé !
Et en même temps : il y a aussi « le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place ». Le linge, lui, a été roulé et rangé par quelqu'un !
Le corps ressuscité de Jésus s'est évaporé à travers le tissu et en même temps, avec son corps ressuscité, Jésus a lui-même roulé et rangé le linge qui recouvrait sa tête.

Vous allez peut-être me dire : mais cela ne fait pas beaucoup d'indices ! Un tombeau ouvert, un linceul qui n'a pas bougé, un linge qui recouvrait la tête, une femme venue au tombeau, deux hommes venus en courant constater que le corps de Jésus avait disparu. Cela ne fait pas beaucoup d'indices.
Et pourtant les disciples ont cru ! Ils étaient terrorisés après la mort de Jésus, pour eux tout était fini, l'histoire était fini. Ils avaient vécu une belle histoire avec Jésus mais maintenant il fallait rentrer chez soi, recommencer comme avant : pêcher des poissons dans le lac de Galilée, retrouver la famille, retrouver la maison. Et le petit train-train qui ne mène vers aucun trésor.

Mais voilà que ce matin-là, le jour de Pâques, l'histoire n'est pas fini : un tombeau est vide, un corps a disparu.
« Alors Jean entra dans le tombeau. Il vit et il crut »
Jésus n'a pas été enlevé par quelqu'un d'autre de ce tombeau qui était gardé par des soldats. Dieu le Père a envoyé l'Esprit Saint pour relever Jésus le Fils d'entre les morts et Jésus est sorti vivant, debout du tombeau. Ce n'est plus dans le tombeau qu'il faut chercher le trésor. Jésus, celui que tu cherches est vivant. "Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, mais il est ressuscité " (Lc 24, 5-6). Jésus est vivant. Aujourd'hui. Celui que tu ne cherches peut-être même plus vient pourtant à ta rencontre aujourd'hui. Laisse-toi trouver par Lui en le découvrant dans la Bible chaque jour. Laisse-toi trouver par Lui en le priant chaque jour. Laisse-toi trouver par Lui en le recevant corps et sang chaque dimanche à la messe.
Ecoute-le ! Que dit-il ? Crois-tu en moi ? Crois-tu que je suis ressuscité ? Crois-tu que je suis vivant aujourd'hui, chaque jour, pour toujours ? Veux-tu vivre avec moi aujourd'hui et chaque jour de ta vie ? 

Veux-tu me donner ta petite vie pour que je te fasse vivre de ma grande vie, la vie éternelle ?

- Fr. Nicolas Burle, O.P. -




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire