6 mars 2013

Dernière heure !

Méditation sur l’Agonie de Jésus.

« Mon heure n’est pas encore venue ! » disait Jésus à sa mère. Mais voici qu’aujourd’hui l’heure est venue ! L'heure pour lui de passer de ce monde à son Père. « Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : Père, délivre-moi de cette heure ? - Mais non ! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! » 

Mais voici qu’est aussi venue l’heure de la tentation, l'heure où le Fils de l'homme est livré aux pécheurs. Il commence à ressentir frayeur et angoisse. S'écartant un peu, Jésus tombe à terre et prie pour que, s'il est possible, cette heure s'éloigne de lui. C’est l’heure du combat de la prière.

Il entre en dialogue intime avec son Père : 

- Abba ! Dans cette nuit où je crie en ta présence, que ma prière parvienne jusqu'à toi. 
- Heureux toi qui pleures maintenant, car tu seras dans la joie ! 
- L’ennemi cherche ma perte, il foule au sol ma vie. Il me fait habiter les ténèbres. 
- Heureux es-tu si l'on t’insulte,
si l'on te persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre toi. 

Dans l'angoisse, Jésus prie avec plus d'insistance : 
- Mon âme est triste à en mourir. 
- Tu es dans la tristesse, mais ta tristesse se changera en joie. 
- Mon âme est rassasiée de malheur, ma vie est au bord de l’abîme. 
- Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation ;
car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie,
que j’ai promis à celui qui m’aime. 

Et sa sueur devient comme des gouttes de sang qui tombent jusqu'à terre.
Voici l’heure de la domination des ténèbres. 

Peu de temps avant il avait dit à ses amis : « Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ? Prenez et buvez… cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang répandu pour vous. » Et voici que maintenant il supplie : « Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi… cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux ! » 

Comme tu veux ! Voici que l’heure de la victoire est venue ! « Ne boirai-je pas la coupe que le Père m'a donnée à boire ? Me voici, je suis venu pour faire ta volonté ! Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. » Voici la dernière heure, l’heure de la victoire de l’amour !

- Fr. Simon Lessard, O.P. -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire