10 mars 2013

Comment choisir un bon pape ?

Un conseil de
saint Bernard de Clairvaux.

L'une de vos lettre, cher saint Bernard, la 24e de l'Épistolaire, contient en résumé votre vision chrétienne du gouvernement et devint, dans une circonstance extraordinaire, un texte de référence. On était en conclave. Les cardinaux hésitaient entre trois candidats qui étaient signalés, l'un par sa sainteté, le second par sa haute culture, le troisième par son sens pratique. Un cardinal mit fin à l'indécision précisément en citant votre lettre. « Inutile de douter encore, dit-il, notre cas est déjà analysé dans la 24e lettre du Doctor Mellifluus. Il suffit de l'appliquer et tout ira comme sur des roulettes. Le premier candidat est saint, qu'il prie pour nous, qu'il récite pour nous, pauvres pécheurs, quelques Notre Père. Le second est savant. Nous en sommes très heureux, qu'il nous enseigne, qu'il écrive un bon livre d'érudition. Le troisième est prudent ? Que celui-là nous gouverne et qu'il devienne pape ! »

- Albino Luciani (Jean-Paul I), Humblement vôtre. -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire