8 décembre 2012

La couleur de la sainteté VIII/VIII


Vie du bienheureux Fra Angelico.
(Retour : La couleur de la sainteté I/VIII)

Le vernissage

La toile de sa vie achevé, il fallut attendre plus de 500 ans pour la voir encadrée d'une auréole. Le 3 octobre 1982, par une procédure exceptionnelle, le Pape Jean-Paul II motu proprio (de son propre mouvement) a proclamé bienheureux dans l'Ordre des Prêcheurs le grand peintre angélique. La nouvelle ne devait sortir officiellement que le 1er octobre 1983. La première fête liturgique fut présidée par le Saint-Père lui-même, le 18 février 1984, dans l'Église dominicaine de Ste-Marie-de-la-Minerve, au cœur de la Ville éternelle. C'est alors qu'il l'a proclamé officiellement Patron des Artistes. Il était ainsi le premier saint à bénéficier des Nouvelles Normes pour les Causes des Saints établies par la Sacrée Congrégation le 7 février 1983. Celles-ci accordent une priorité aux Écrits des Serviteurs de Dieu sur les documents extérieurs afin de connaître leur personnalité. Car c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Conclusion

Pie XII a vu en lui un prophète de l'image sacrée, car il sut atteindre les sommets de l'art en s'inspirant des mystères de la foi. Jean-Paul II a dit qu'en lui la foi est devenue culture et la culture est devenue foi vécue. Fra Angelico est le peintre chrétien par excellence, puisqu'en servant l'art par les dons exceptionnels de sa nature, il a apporté, et apporte encore aujourd'hui, une immense utilité spirituelle et pastorale au peuple chrétien, pour lui faciliter sa marche vers Dieu. Tel est le sens de l'art sacré selon Vatican II, qui a déclaré dans la Constitution sur la liturgie que parmi les plus nobles activités de l'esprit humain, on compte à très bon droit les beaux-arts, mais surtout l'art religieux et ce qui en est le sommet : l'art sacré. Par nature, ils visent à exprimer de quelque façon dans les œuvres humaines la beauté infinie de Dieu, et ils se consacrent d'autant plus à accroître sa louange et sa gloire qu'ils n'ont pas d'autres propos que de contribuer le plus possible à tourner les âmes humaines vers Dieu[1]

Tourner les âmes humaines vers Dieu ! Voilà pourquoi notre frère angélique vaut le détour !

- Fr. Simon Lessard, O.P. -




[1] Sacrosanctum Concilium, 122.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire